L'Infini livre

Noëlle Revaz

Critique du 26/08/2014 par Jérôme Meizoz

L’Infini livre surprendra une fois encore les lecteurs de Noëlle Revaz. Après deux ouvrages très remarqués chez Gallimard (Rapport au bêtes, 2002; Efina, 2009), la romancière change de nouveau de décor, de style et de ton. Elle nous embarque ici dans une sorte de conte fantastique ou de récit d’anticipation, celui d’une société (future? ou déjà présente?) du tout-médiatique où le livre et son auteur sont devenus de purs objets décoratifs, des colifichets visuels.

Deux écrivaines présentent longuement leurs livres sur des plateaux de télévision ou lors de cocktails mondains. La...

Continuer la lecture