Autopsie d'un père

Pascale Kramer

Critique du 13/05/2016 par Nathalie Garbely

Par une histoire familiale, Pascale Kramer rend compte d’une France contemporaine en mal de dialogue où dominent l’incompréhension et le repli sur soi. Autopsie d’un père se concentre sur les jours entourant le suicide de Gabriel, qui survient peu après son licenciement. Âgé d’une cinquantaine d’année, producteur en vue d’une émission de radio hebdomadaire sur une chaîne nationale, le personnage a tout de l’intellectuel que la France affectionne. À l’instar de certaines personnalités qui s’écoutent effectivement sur les ondes, au fil des années, Gabriel a fait basculer ses positions politiques...

Continuer la lecture

Critiques

So einfach war es also zu gehen
So einfach war es also zu gehen
Vogt Laura
Critique du 25/05/2016 par Florian Oegerli

Le premier roman de Laura Vogt se déroule en grande partie en Égypte, juste avant le printemps arabe. Néanmoins, bien que le livre laisse entrer le monde en son sein,...

Mein Vater war ein Mann an Land und im Wasser ein Walfisch
Mein Vater war ein Mann an Land und im Wasser ein Walfisch
Steinbeck Michelle
Critique du 13/05/2016 par Martina Keller

Michelle Steinbeck débute sur la scène littéraire avec un roman qui se lit comme un rêve: les protagonistes n’ont pas de contours, surgissent du néant et y retournent tout aussi...

Autopsie d’un père
Autopsie d’un père
Kramer Pascale
Critique du 13/05/2016 par Nathalie Garbely

Par une histoire familiale, Pascale Kramer rend compte d’une France en mal de dialogue où dominent l’incompréhension et le repli sur soi. Autopsie d’un père se concentre sur les jours...

Focus

Robert Walser und Kuno Raeber
Robert Walser und Kuno Raeber
Zwei Autoren zu entdecken

par Beat Mazenauer publié le 26/04/2016

Nachrichten über zwei Aussenseiter

Es ist schon erstaunlich, wie die Walser-Rezeption in jüngerer Zeit einen Aufschwung erlebt. Schweizer Schriftsteller berufen sich seit den 1970er Jahren gerne auf den Bieler Dichter. Doch auch...

«Il y a du bon, du très bon, de vraies perles et puis du pas bon du tout»
«Il y a du bon, du très bon, de vraies perles et puis du pas bon du tout»
Commentaire de Caroline Coutau, Éditions Zoé

par Caroline Coutau publié le 18/04/2016

Quand le pétillant Daniel Vuataz m’a demandé le point de vue écrit d’un «gros» ou d’un «grand» (je ne me rappelle plus l’adjectif, c’est dommage) sur le...

«Les sociologues appellent cela la sélection naturelle»
«Les sociologues appellent cela la sélection naturelle»
Michel Moret, Éditions de l’Aire

par Michel Moret publié le 17/04/2016

Le fait d’apprendre que le ciel littéraire romand est constellé d’étoiles me réjouit. Des auteurs de sensibilités diverses ont le choix entre 90 éditeurs français et quelques éditeurs...

Nouvelles parutions

En plein vol So einfach war es also zu gehen Mein Vater war ein Mann an Land und im Wasser ein Walfisch Autopsie d’un père Dove nascono le madri Les joyaux de Farley Escales Jambon dodu