Sylvain Thévoz

Thévoz, Sylvain

Sylvain Thévoz, né à Toronto en 1974, est l'auteur de plusieurs recueils de poésie. Il a étudié à Montréal et Bruxelles, est anthropologue et travaille dans l’action communautaire. Il participe au comité de rédaction de la revue Hétérographe, revue des homolittératures ou pas. Sylvain Thévoz vit à Genève.

Le blog de Sylvain Thévoz: commecacestdit.blog.tdg.ch

Bibliographie

  • Poèmes pour quand j’aurai 18 ans, Grand-Saconnex, Samizdat, 2015.
  • De mort vive, Perly-Genève, Éditions des sables, 2014.
  • Suisse Phallus Démocratie Molle, Collages de Patrice Duret, Vevey, Hélice Hélas, 2014.
  • Les Sanglots du Sanglier, avec Patrice Duret, Genève, Le Miel de l'Ours, 2013.
  • Poète Sacré Boulot, avec Sylvain Thévoz, Genève, Le Miel de l'Ours, 2013.
  • Virer large course court=curvare largo corsa corre, traduction de Elena Jurissevich, Viganello, Alla chiara fonte, 2012.
  • Nos possibilités d’impasses sont innombrables, Genève, Samizdat, 2011.
  • Courroies Arrobase Frontières, avec Patrice Duret, Coécriture: Patrice Duret, Genève, Le Miel de l'Ours, 2010.
  • Virer large course court, Genève, Le Miel de l'Ours, 2008.
Nos possibilités d'impasses sont innombrables (Genève, Samizdat, 2011)
Nos possibilités d'impasses sont innombrables (Genève, Samizdat, 2011)

Après plusieurs courts recueils de poèmes d’une belle intensité, Sylvain Thévoz propose dans Nos possibilités d’impasses sont innombrables un long poème dans lequel il emmêle d’une manière inextricable des forces de rupture et des forces de rencontre. Elles sont si versatiles qu’on peut parfois les prendre les unes pour les autres, d’où le danger de vivre... Dans une langue qui rassemble tout un univers – animaux, hommes, plantes et sentiments, apostrophes et monologues – il pose des questions, éprouve des réponses. Fragiles, incertaines, elles sont pourtant prises dans le mouvement d’une énergie communicative, à la fois sauvage et très civilisée.

Françoise Delorme