Eugène

Eugène

Né à Bucarest en 1969, Eugène arrive en Suisse à l'âge de six ans. Sous son nom de plume Eugène (patronyme: Eugène Meiltz), l'écrivain aborde l'écriture sous toutes ses formes: roman, recueils de nouvelles, contes, récits pour enfants, pièces de théâtre, chroniques, albums pour les tout petits. Il anime des ateliers d'écriture et enseigne depuis 2006 à l'Institut littéraire Suisse de Bienne. Auteur-comédien, il a adapté à la scène son livre " La Vallée de la Jeunesse". Eugène vit à Gryon. 

www.faiseur-de-mots.ch

Bibliographie

  • Le Livre des débuts. Romans, Lausanne, L'Âge d'Homme, 2015.
  • Ein unfassbares Land oder Die zwanzig Dinge meiner Kindheit [La Vallée de la Jeunesse]. Roman, traduction de Tatjana Michaelis, Zürich, Nagel & Kimche, 2014.
  • Le Renard et la Faucheuse, Vevey, L'Aire, 2013.
  • Dans un livre, j’ai lu que…, Paris, Autrement, 2011.
  • Les Jeux olympiques des Insectes. Album, illustré par Tom Tirabosco, Genève, La Joie de Lire, 2011.
  • La Vallée de la Jeunesse, Genève, La Joie de Lire, 2007.
  • Le Cirque pas possible, Genève, La Joie de Lire, 2004.
  • Sammy et Betty, Genève, La Joie de Lire, 2004.
  • Grands amours chez les petits-vivant, Lausanne, HUmus, 2004.
  • Les Mises en boîte, Genève, La Joie de Lire, 2004.
  • Hand Made Club, Lausanne, Librairie Basta, 2003.
  • Pamukalie, pays fabuleux. Vrai guide d'un pays surréel, Paris, Autrement, 2003.
  • Dans un livre, j’ai lu que…, Lausanne, ASDEL, 2001.
  • Mange Monde, Vevey, L'Aire , 2000.
  • Mon nom. récit, Vevey, L'Aire , 1997.
  • L’ouvre-boîte, Vevey, L'Aire , 1996.
  • Dorothy, Genève, La Joie de Lire, 1996.
  • Quinze mètres de gloire, Vevey, L'Aire , 1995.
Dans un livre, j'ai lu que... (Paris, Autrement, 2011)
Dans un livre, j'ai lu que... (Paris, Autrement, 2011)

Eugène, auteur de romans, nouvelles, textes pour le théâtre ainsi que d’ouvrages pour la jeunesse, est né à Bucarest en 1969. Dans son dernier opus, il témoigne de son attachement indéfectible pour les livres et la littérature. À la manière de Georges Perec dans Je me souviens (1978) et, avant lui, de Joe Brainard dans I remember (1970), il décline sur le mode alphabétique une collection d’anecdotes commençant toutes par «Dans un livre, j’ai lu que». Ce faisant, Eugène puise dans ses lectures un grand nom- bre de petites histoires ayant toutes pour toile de fond la littérature, les écrivains, les bibliothèques et l’absurde.

Brigitte Steudler