Aimer la vie la vitesse le chianti une actrice suédoise la littérature...

Tomber amoureux d’une plage californienne, porter comme un boulet sa phobie des serpents, écrire des romans de gare, avoir peur des turbulences en avion, être nul en langues étrangères, apprendre le suédois en une semaine. Comment le dire sans vous faire sourire ? Un jour d’été, poursuivi par un mamba, je fus mordu. Après avoir côtoyé le néant, je me réveillai, assis dans un cercueil. En compagnie de cette actrice qui voulait contempler la tache de naissance imprimée sur mon entrecuisse, m’enjoignant de la suivre dans les rouleaux déjantés du Pacifique, alors même qu’un orage d’anthologie prenait forme au large de Malibu.

(Présentation du livre, L'Aire)