L'Adieu à Saint-Kilda

Saint-Kilda est ce lieu au bout du monde, oublié des hommes et de Dieu (mais pas de ses ministres), perdu dans le brouillard ambigu qui sépare imagination et réalité. Inhospitalier au possible, ce coin de terre au large de l'Écosse a pourtant accueilli une poignée d'hommes et de femmes évacués à leur demande en 1930. Jusqu'au XIXe siècle, ils ont vécu en autarcie, sans connaître l'écriture ni l'argent, sans hiérarchie ni lois, se nourrissant des oiseaux de mer chassés sur les falaises.
Éric Bulliard nous raconte l'histoire de cette île et de ses derniers habitants en double voyage, vécu dans le présent et dans le passé, avec la verve du journaliste et la sensibilité de l'intimiste. Et voilà que Saint-Kilda devient un lieu presque mythique, où l'on aimerait se rendre, pour assouvir une étrange nostalgie née dans ces pages...

(Présentation du livre, Editions L'Hèbe)