Et à la fois je savais que je n’étais pas magnifique

Jonathan Monnard

Coska, jeune homme discret et romanesque, se retrouve dans une école d'art dont les codes lui échappent. Il choisit de tout quitter pour s'adonner à sa véritable passion, l'écriture. Il participe alors à un concours organisé par une célèbre marque de vêtements. Le voilà à nouveau propulsé dans un monde de faux-semblants aussi envoûtant que pernicieux. Trop sensible pour pouvoir résister à la promesse de reconnaissance qui s'offre à lui, il devient victime des règles d'un jeu qui auparavant le répugnait. Dans ce rêve éveillé, la chute se profile inévitablement.

(Présentation du livre, L'Age d'Homme)